Commune de Clux-Villeneuve

Site officiel de la mairie


Petit patrimoine

Découvrez l'histoire du petit patrimoine de la commune :

 

Croix de chemin

Cliquez ICI pour localiser

Croix érigée vers 1841 selon le vœu de Claude Machard ; le piédestal est d’origine, le fût et la croix ont été refaits au début du 20ème siècle.

Piédestal et partie inférieure du fût de section carrée, croix à arêtes chanfreinées.

Matériaux : calcaire et pierre de taille

Dimensions : h = 320 cm  la = 80 cm

Inscription sur la croix : « à la mémoire, et d’après le vœu de Claude Machard décédé à LA VILLENEUVE le 10 nov 1841 ».

On retrouve sur le seuil du cimetière : dalle funéraire de « Claude Machard ancien cultivateur décédé à LA VILLENEUVE le 10 novembre 1841 »

Claude Machard (ou son père) a été maire de 1800 à 1803.

Sources : fiche du service régional du patrimoine et registre des délibérations du Conseil Municipal

 

 

Croix de carrefour

Cliquez ICI pour localiser

Croix portant sur le piédestal l’inscription : « O CRUX AVE / 1852 ».

La croix, de section quadrangulaire, repose sur un piédestal orné d’un cadre 

Matériaux : calcaire et pierre de taille

Dimensions : h = 260 cm  la = 90 cm

Sources : fiche du service régional du patrimoine

 

 

Stèle LACROIX

 Cliquez ICI pour localiser

Situation : carrefour rue de la Manche / RD 673

Croix de Lorraine en maçonnerie de 80 cm de hauteur, reposant sur un

socle en ciment et comportant une plaque également en ciment revêtue de cette inscription :

"FFI JEAN LACROIX

VICTIME DES NAZIS

LE 17 AOUT 1944

AGE DE 24 ans"

Le 17 août 1944, des résistants du groupe Dubois tendent une embuscade en attaquant 3 camions allemands et un blindé. Un officier et cinq soldats allemands sont tués.

Jean Lacroix, un jeune maquisard, menuisier de son état, résidant à Besançon, meurt durant l'opération.

Pour éviter des représailles, les habitants quittent leurs maisons quelques jours.

La stèle est édifiée à l'initiative des Forces Françaises de l'Intérieur sur le lieu même de l'embuscade, et inaugurée le 17 août 1945, un an après le drame.

 

 Oratoire St Claude

Cliquez ICI pour localiser

Oratoire dédié à Saint-Claude, évêque de Besançon. Une copie remplace la statue d'origine dérobée en 1982.

Saint-Claude est fêté le 6 juin, et il est invoqué par les estropiés, son nom signifiant en latin "claudus"  (boiteux).  Sa popularité est grande de part et d'autre de la Saône, entre Mâcon et Chalon.

 

 

 

Lavoir-Abreuvoir - Ancienne mairie de Clux

 Cliquez ICI pour localiser

Ce bâtiment à l'architecture élégante construit en 1865 abritait un lavoir-abreuvoir.

Devenue la mairie de Clux, puis la garderie périscolaire, c'est à nouveau en tant que mairie que la bâtisse va connaître une nouvelle vie !

 

 

 

 

 

 

 Monument aux morts

Cliquez ICI pour localiser

 En octobre 1918, les deux conseils municipaux de Clux et La Villeneuve décident d'ériger un monument à la mémoire des enfants des deux communes morts au champ d'honneur.

La place sur laquelle est érigé le monument s'appellera "Place de la République".

En 1919, un entourage est posé autour du monument.

En 1920, un arbre de la liberté est planté par un groupe de poilus.

En 1921, le conseil municipal accorde gratuitement à chaque famille le rapatriement dans le cimetière communal des restes de ceux de leurs membres qui sont morts pour la France au cours de la guerre 1914/1918.

 

Magasin de pompes

Cliquez ICI pour localiser

Les deux villages de la Villeneuve et Clux forment une compagnie de sapeurs-pompiers en 1865, grâce a une souscription faite auprès des habitants et a l’aide d’impôts extraordinaires.

Pour abriter le matériel, les deux conseils municipaux font construire un magasin de pompe en limite des deux communes, sur la voie romaine, prêt de la ferme Saint-Claude. En 1867-1868, ils écrivent de nombreux courriers à la préfecture pour soulager leur budget.

L'architecte Verdunois Girard établi un devis et les plans du bâtiment rectangulaire de 16,38 m x 4 m, qui sera construit en briques, sur moellon calcaire.

Les travaux sont confiées à Fleurot, tailleurs de pierre à Seurre. La réception des travaux a eu lieu le 18 février 1869.

 

Château d'eau

Cliquez ICI pour localiser

 

En novembre 1931, Charles Borgeot, maire de Clux, réunit ses collègues de La Villeneuve et de Longepierre pour créer un syndicat intercommunal d'adduction d'eau. Le maire de La Villeneuve, Asther Borgeotn frère ainé de Charles, accepte, contrairement à son collègue de Longepierre, considérant que l'eau est abondante dans sa commune.

Charles Borgeot, également sénateur, fait jouer ses relations pour obtenir gain de cause et des subventions.Le syndicat est créé en décembre 1932. Les travaux s'achèvent en 1936, l'eau courante étant alimentée grâce au château d'eau construit sur une butte surplombant la basse vallée du Doubs,Les deux communes seront parmi les premières communes rurales à disposer de l'eau courante.

Une plaque apposée sur le château d'eau rappelle cette action.