Commune de Clux-Villeneuve

Site officiel de la mairie


Jason, un champion

Un palmarès impressionnant 

A  20  ans,  le  jeune  homme  affiche un  palmarès  impressionnant.  Il faut  dire  qu’il  a  commencé  la
compétition  à  l’âge  de  10  ans  et qu’il  avait  déjà  une  solide expérience ! 


 
Sprint  (5  à  10  kilomètres), moyenne distance (30 kilomètres), longue  distance  (80  kilomètres) : 
Jason  est  familier  de  chaque catégorie  de  ces  épreuves  qu’il prépare  tout  au  long  de  l’année
enchaînant  course  à  pied  et  vélo pour  travailler  l’endurance indispensable  pour  tenir  le  rythme
derrière la meute… 


 
Son  trophée  le  plus  prestigieux reste celui de la Haute-Maurienne, où  il  est  monté  sur  la  première
marche  du  podium  (saison  2013-2014). Mais  Jason  Fournier  a également  été  sacré  double champion  d’Europe  en  2010  et 2012.

Une  histoire  à  faire  briller  les  yeux  des petits (et des grands) enfants…

 
Une histoire de passion pour un sport « hors du commun ». 

Une histoire de complicité avec ses quinze chiens Husky. 

Une histoire de famille aussi : Jason a découvert la course de traîneaux grâce à son père, dont le soutien n’a jamais perdu de souffle.

Chinook, Gandhi ...                        

Et  pour  tous  ceux  qui s’interrogent  sur  le contexte  géographique bourguignon  a  priori peu  favorable  et  assez loin  des  immenses plaines verglacées, Jason précise qu’il s’entraîne  sur  terre,  à  Is-sur-Tille  en particulier (où réside son père). 
 
L’hiver,  celui  qui  est  aussi  conducteur de  travaux  publics  à  Demigny  se transporte  régulièrement  à  La  Pesse, dans  le  Doubs  ou  sur  le  plateau  de Retord  dans  l’Ain…  Beaucoup  de kilomètres  depuis  La  Villeneuve,  où  il réside,  mais  toujours  le  même  plaisir de  retrouver  Chinook,  chien  de  tête, Gandhi,  Anouk,  Diam,  Eclair,  Flokon et les autres…. « C’est une meute, on ne peut pas les séparer, mais chacun a  son  caractère »,  raconte  Jason,  qui sait  parfaitement  doser  la  fougue,  la
vitesse,  l’intelligence,  au  sein  de  son attelage…

Le  petit  garçon  fluet  et  asthmatique est  devenu  un  guide  capable  de parcourir  des  dizaines  de  kilomètres dans le froid. 

Pour  le  plaisir  pur  comme  un  grand bol d’air de conduire un équipage vers la victoire.