Commune de Clux-Villeneuve

Site officiel de la mairie


Syndicat Intercommunal des Eaux

 

Le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région de Verdun sur le Doubs

« Restons vigilants pour conserver une eau potable de qualité »

Le Syndicat Intercommunal des Eaux de la Région de Verdun sur le Doubsa pour objet l’adduction d’eau collective et la distribution d’eau potable auprès de plus de 7 500 habitants répartis sur 17 communes.

Cependant, il doit faire face depuis plusieurs années à une problématique de pollution du champ captant de Saunières (nitrates et produits phytosanitaires), qui exploite la nappe alluviale du Doubs.Ce captage, classé « Grenelle», fait l’objet d’un arrêté préfectoral établissant un plan d’actions agricoles.

L’un des objectifs de qualité assigné par l’arrêté du 29 juillet 2014 aux eaux brutes produites par les puits de Saunières est une concentration moyenne annuelle en nitrates inférieure à 25 mg/l, sans valeur supérieure à 35 mg/l, alors que le seuil sanitaire est fixé à 50 mg/l par L’ARS (Agence Régionale de Santé)

Depuis 2014, en étroite collaboration avec la Chambre d’Agriculture,  la Coopérative Agricole, le Département et le Syndicat, les exploitants agricoles concernés par l’Aire d’Alimentation de Captage (A.A.C),  conscients de l’enjeu d’un tel objectif, ont mis en œuvre de nombreuses actions tendant à réduire l’utilisation des intrants azotés (engrais), principaux responsables de la présence de nitrates dans les eaux souterraines.

Aujourd’hui, les premiers résultats sont là puisque depuis  janvier 2019, aucune mesure de nitrate n’a atteint le seuil de 35 mg/l et la concentration moyenne annuelle est inférieure à 25mg/l.

Un  courrier en date du 02 septembre 2019, émanant de Madame Denise LESPINASSE, référente environnement de « UFC Que Choisir 71 » félicite les différents acteurs pour ces performances.

Les efforts des agriculteurs et de l’ensemble des protagonistes portent désormais sur la pérennisation de ces résultats et sur les progrès encore nécessaires pour diminuer la diversité des traces de produits phytosanitaires détectées aux puits de Saunières.

Afin d’amplifier ce bilan encourageant, le Syndicat a décidé de financer des formations d’optimisation agronomique ainsi que des mesures de reliquats de nitrates dans les sols. D’autre part, le Syndicat souhaite développer une  stratégie d’acquisition foncière, dédiée à  l’expérimentation de nouvelles pratiques agronomiques.